Primer concepto audiovisual
bilingue en Europa

SP FR

Femmes autochtones tuées ou disparues : un féminicide

Soeurs volées : enquête sur un féminicide au Canada

Soeurs volées : enquête sur un féminicide au Canada

À travers l’histoire de deux adolescentes de Maniwaki, Maisy Odjick et Shannon Alexander, disparues depuis 2008, la journaliste Emmanuelle Walter parle de la violence que subissent les femmes autochtones et soulève l’existence d’un féminicide au Canada. « Elles ne vivent pas dans le même pays que nous. Elles traversent les mêmes paysages, mais ça n’a rien à voir. J’ai parfois l’impression qu’elles vivent dans un pays en guerre. »

Inconscient colonial

Selon un rapport de la GRC dévoilé en mai dernier, 1181 femmes autochtones ont été tuées ou ont disparu au Canada entre 1980 et 2012. Comme nombre de cas de ce genre au pays, la disparition des deux adolescentes de Maniwaki a longtemps été considérée comme une fugue.

« Il y a une forme d’inconscient colonial tellement puissant dans les corps policiers, mais ailleurs aussi, affirme Emmanuelle Walter. Quelque chose qui fait que les Autochtones ne sont pas considérés comme égaux, sans que les journalistes, policiers et politiciens aient conscience qu’ils ont ce sentiment. »

Soeurs volées : enquête sur un féminicide au Canada, d’Emmanuelle Walter, est paru aujourd’hui chez Lux éditeur.

Ecouter l’extrait

¡Compártelo!
Más artículos